La cachotière #JTUS
La cachotière #JTUS

La Cachotière est un nouveau concept de Club de Strip/Pole dance qui ouvre ses portes pour toutes les Femmes masculines, féminines, androgynes,Trans…

Samedi 15 Avril 2017

J’ai testé la Cachotière (soirée 100 % Ladies).
On fait un peu la queue sur le trottoir, sous le porche avant de pouvoir accéder aux caisses.

La cachotiere #JTUS
La cachotiere #JTUS

Description du GIBUS:

Direction le sous-sol pour le vestiaire ou s’affaire de belles femmes plus ou moins efficaces. Pour y accéder, une soufflerie, un espace étroit, un escalier sombre. Au-dessus un grand espace fumeur. On se croirait revenu au temps du tabac autorisé dans les lieux publics, du monde, de la fumée, ou alors c’est peut être le fait que c’est le seul espace aéré. L’ensemble garde les traces d’un passé industrielle XIXe, quasiment sans charme en fin de compte, ça manque d’un quelque chose pour que le tout soit plus… Fun !?

Accès ensuite aux salles en sous-sols (escaliers parfois où l’on fait la queue pour descendre), arrivé en bas, gauche la musique.  La piste a une forme de couloir, avec à son bout le DJ surplombant et lui faisant face une petite estrade et en contrebas une barre.
L’autre espace est beaucoup plus grand, et plus bondé aussi.

 

La cachotiere #JTUS
La cachotiere #JTUS

La population, forcément, lesbienne. Enfin… Presque. Des lesbiennes, bien sûr, des “hétérotes” qui viennent passer une bonne soirée avec leurs amies lesbiennes qui finissent toujours par se faire draguer par des hétéros “perdus” en ce lieu (ou pas, certaines ne trouvant pas leur bonheur semblent même parfois repartir avec une compagne de fin de soirée).

L’ambiance n’a rien d’extraordinaire. Ca brasse beaucoup. On a l’impression de toujours voir les mêmes têtes durant la soirée. Les styles sont variés : du pantalon-chemise ; du pantalon-Tshirt ; du bermuda-chemise ; du bermuda-Tshirt ; du chort-débardeur ; du bermuda-jogging-Tshirt ; du joggin-Tshirt (Du jogging quoi… Allô !) ; du short-chemise ; du short-Tshirt ; du short tout seul ; du short-nœud papillon ; du shorty-tout seul ; du pantalon-replié dans les ficelles du string sans Tshirt (oui celle-là m’a un peu marqué)… Bref c’est très varié. Il y en a pour vraiment tous les goûts. Pour l’âge, des jeunes , mais dans l’ensemble on est plus vers les fins de la vingtaine – trentaine passée.

Pour l’ambiance. Cela se regarde, se tourne autour, se drague parfois, s’approche rarement. Plus la fin soirée approche, moins on est regardant, plus on voit mal. Ah les ravages de l’alcool. Ca danse, ca se frotte aussi.

Une soirée incontournable du milieu lesbien

Des gogos, des danseuses, des frotteuses et globalement très bonne ambiance. Merci au staff de nous avoir accueilli d’avoir eu un sourire dès l’entrée, jusqu’au bar.  La team #TJUS recommande ce premier strip lesbien. 5 étoies.

Avis d’une de vos cliente :

“Bon, eh bien, vous n’avez plus le choix, l’essai a été plus que concluant, donc il va falloir le refaire ce beau moment de sensualité !

Concept innovant qui change de certaines soirées insipides dont on doit se contenter faute de mieux : des filles élégantes et sobres, des danseuses sexy et chaudes sans être vulgaires, des cocktails délicieux, surtout “La Cachotière”, un vestiaire tenu par de charmantes demoiselles visiblement “contentes d’être là”, le Gibus en habits du dimanche, avait mis les petits plats dans les grands avec cette atmosphère envoutante, bref, la barre a été mise très haut, vous nous avez assurément comprises. BRAVO ! Et merci.”

Gibus : 18 Rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris

Téléphone : 01 77 15 73 09