Un petit creux, une fringale, une crise d’hypoglycémie ? Toutes les excuses sont bonnes pour aller au green point à #Pantin situé au quartier de la place de la pointe.

Venez vous y rendre en toute simplicité, dégustez des bols veggies, baggels, potages et desserts, ici tout est fait maison.

green point

Au green point on aime marier les produits bruts pour n’en tirer que le meilleur. Au comptoir on vous proposera une ribambelle de délicieux plats qui rivalisent de couleurs, on se délecte déjà rien que de le apercevoir au loin depuis la porte d’entrée.

On a testé le bol veggie hummous (maison ça va sans dire), boulgour et falafels à la carotte et herbes fraîches, Mama Mia !!! Le baggel à l’avocat est juste incroyablement perfecto avec ses frites de légumes salées juste ce qu’il faut. Et pour finir, on a partagé (enfin je lui ai juste fait goûter du bout des lèvres) le lait coco aux graines de chia, coulis de mangue et morceaux de banane, les desserts sont à tomber parterre! Aïeuh ! Attendez je remonte de ma chaise…

Limonade offerte lorsque vous prenez la formule, bières Galia (brasseur pantinois local) sont à l’ardoise car au green point la politique du green est une priorité.

Déjà qu’on a adoré le quartier mais là on ne peut plus le quitter.
Vivement demain, qu’on essaye d’autres plats mais cette fois ci, je m’attache à ma chaise !

Carte Greenpoint®

COORDONNÉES

Site web : http://www.greenpoint-cantine.fr/

Téléphone : 01 56 96 49 46

Adresse : Place Johan Barthold Jongkind, 93500 Pantin

Mail : contact@greenpoint-cantine.fr

Toute l’équipe de J’ai testé une soirée ? non, moi toute seule Ouiiiiii. Et oui depuis le #covid19 nous essayons de moins sortir pour préserver nos familles. Mais je me suis aventurée avec une amie qui est Pantinoise au Galanga, un restaurant thaïlandais.

Rares, trop rares sont les restaurants, qui, comme ce thaïlandais, me font voyager si loin dans l’espace et le temps.

QUAI DE PANTIN

©2020

La salle est agréable et joliment décorée. L’atmosphère est plutôt « branchée », ce qui n’est pas surprenant dans ce nouveau quartier de la ville. Je trouve le service attentif et souriant.

Les portions sont généreuses, il faut donc veiller à ne pas avoir « les yeux plus grands que le ventre », sous peine de ne pas finir savamment dosés. Les plats subliment l’identité de la gastronomie thaïlandaise.

Je recommande les bouchées aux crevettes en entrée, et surtout, en plat principal, ce boeuf au curry vert et basilic dont j’ai oublié le nom… et évidement les larmes du tigre (boeuf mariné aux herbes). Vous pouvez retrouver le menu du restaurant Galanga ici